Les Nuts à l’assaut de l’océan – déjà 15 jours, et ce n’est pas fini !

Le Talisker Whisky Challenge est déjà bien entamé, certaines équipes ayant déjà parcouru plus de la moitié de la distance. Bien qu’ayant subi quelques revers de fortune avant même d’avoir pris le départ, notre équipe de rameurs, les Nuts Over The Atlantic est finalement parvenue à prendre le rythme et a déjà bien avancé.

 

Vous pouvez suivre leur progression en quasi-direct via l’application Yellow Boat Races. Au 4 janvier, il leur restait à parcourir à la rame environ 2607 kilomètres.

Bien qu’en plein milieu de l’Atlantique, ils parviennent encore à se connecter à internet et nous envoient donc des mises à jour exclusives dont nous vous faisons part ci-dessous.

  

25 décembre 2017 – 8e jour en mer

“ Nous avons passé une première semaine en mer incroyable : c’était encore mieux que dans nos rêves ! Après avoir rencontré de nombreux problèmes avant le départ, le simple fait d’être enfin en mer nous ravissait littéralement.

Nous sommes partis trois jours après les autres concurrents, et dans des conditions moins favorables qu’eux. Du coup, nous avons décidé de suivre une trajectoire plus agressive afin

d’aller vers les alizés qui allaient nous pousser vers l’ouest. Après seulement cinq jours en mer, nous avons déjà rejoint d’autres concurrents de la course, il semblerait donc que cette stratégie ait été payante. Même si nous sommes bien conscients que nous ne pourrons pas rattraper les bateaux de la catégorie “concept boat”, nous sommes convaincus qu’il reste possible pour nous d’être le premier bateau de la catégorie “ocean rowing boat” à accoster à Antigua, même en étant partis après les autres.

La plus grande difficulté dans la vie à bord n’est pas le fait de dormir et ramer par cycles de deux heures, mais de s’adapter au manque d’espace et au fait que tout reste humide en permanence. Aller d’une cabine à l’autre n’est possible qu’en s’appuyant sur les rameurs et en les enjambant. Le lit, c’est là où il y a de la place, quelque part au milieu du matériel dans l’une ou l’autre cabine. Si on rajoute à cela que tout reste mouillé en permanence, il est au final plus confortable d’être dehors à ramer qu’au repos dedans ! Noël 2017 restera longtemps dans nos mémoires. Même si ce jour-là, nous avons passé, chacun notre tour, quelques minutes à discuter avec nos proches, notre routine quotidienne n’a pas vraiment été différente de celle des autres jours en mer. Et avec un peu de chance, les autres équipages auront profité de cette journée pour ralentir un peu le rythme, et cela nous aura permis de continuer à rattraper notre retard !”

  

Lors de leur deuxième semaine en mer, les Nuts ont concentré leurs efforts à faire de menus ajustements afin d’améliorer leur rendement dans des conditions difficiles et de gagner du terrain petit à petit.

1er janvier 2017 – 15e jour en mer

« En fin de semaine, les vents sont complètement tombés, ce qui a ralenti notre progression. Nous avons profité des vents et des courants faibles pour faire un peu de lessive, déplacer le contenu du bateau pour améliorer son assiette dans l’eau, faire le ménage, un peu d’administratif et même pécher tout en ramant.

Samedi nous nous sommes trouvés pris dans des courants contraires et n’avons donc pas beaucoup avancé. Nous avons décidé de prendre des quarts de 30 minutes de façon à ne pas perdre en puissance, ce qui a apparemment fonctionné puisqu’il semblerait que nous ayons dépassé d’autres bateaux. Les vents et les courants se sont ensuite renforcés et nous poussent à nouveau dans la bonne direction, nous sommes donc revenus à notre rythme original de 2h à la rame, 2h de repos. »

« Apparemment, certains bateaux ont chaviré. Par chance, notre bateau semble très stable et cela ne nous est pas encore arrivé.

Nous n’avons pas encore enlevé nos imperméables, principalement à cause des embruns et des vagues occasionnelles, mais l’atmosphère commence à se réchauffer sensiblement, nous devrions donc avec un peu de chance arriver malgré tout à parfaire notre bronzage avant l’arrivée à Antigua ! »

  

——

Nous souhaitons bon vent à Jon, Steve, Mark et Dan, et nous espérons avoir très bientôt de leurs nouvelles !

 

11 months ago
Une nouvelle image de marque pour Webgains. CEO, Richard Dennys, nous explique la motivation derrière ce changement. https://t.co/mJR2Kjnax4
11 months ago
Nous recrutons ! Passionné par le monde digital, un sens commercial et une envie constante d'apprendre ? Nous recherchons de nouveaux profils basé à Londres en Marketing et Ventes. Contactez-nous !
2 years ago
Paniers moyens et taux d’abandon: les indicateurs e-commerce à connaître… https://t.co/YiFKQPiw9T via @ComarketingNews